LE BONUS MALUS : Comment ça fonctionne ?

 

Le montant de votre cotisation assurance auto est déterminé en fonction de plusieurs critères : âge, voiture, puissance, lieu de résidence ... Il varie selon les formules et les compagnies. A cette cotisation de base est ensuite appliqué à chaque échéance le bonus malus.

 

Le "coefficient de réduction-majoration" (CRM), couramment appelé bonus-malus, est un système de majoration ou de réduction de votre prime d'assurance auto que votre assureur applique en fonction de vos précédents sinistres. la valeur et les modalités de calcul du CRM sont fixés par l'Etat.

Avec le bonus-malus, les conducteurs voient leur prime d'assurance auto varier. Le montant de la cotisation de votre contrat peut ainsi augmenter ou baisser en fonction de ce coefficient, comme le relevé d'informations permettra de l'établir.

Le coefficient de départ est de 1.

 

 

Le bonus assurance auto

 

Le conducteur qui n'enregistre aucun sinistre responsable sur une année obtient un bonus de 5%, soit un coefficient de 0.95. Ce qui réduit sa cotisation de base.

Les bonifications s'accumulent d'une année sur l'autre. Le coefficient maximum est de 0.50, ce qui correspond à 14 années sans accident. Pour calculer le coefficient de l'année, il convient de multiplier le précédent par 0.95.

 

Le malus assurance auto

 

A l'inverse du bonus, pour tout accident responsable, le conducteur obtient un malus.

Le CRM est multiplié par 1.25, ce qui augmente sa cotisation de base. Chaque sinistre responsable entraine un malus et multiplie autant de fois que d'accidents le CRM.

  • Le coefficient maximum est fixé à 3.50.
  • Si la responsabilité est partielle, le malus est de 1.125.
  • Les sinistres non responsables n'ont pas d'influence sur le CRM.

Le coefficient peut baisser de nouveau après deux années sans accident responsable. Pour obtenir le coefficient de l'année, il suffit de multiplier le dernier par 1.25.